Courrier - Mailing

Ecrivez personnellement aux responsables locaux et nationaux.

Ils sont censés entendre vos requêtes....

La quantité les forcera à réagir !

Pour être efficace, partagez cette page sur vos réseaux sociaux !

NON au pass sanitaire : Lettre à tous les députés

 

URGENT : voici un mail que je vous propose d'envoyer à tous les députés.

Énorme liste d'emails des députés plus bas sur cette même page. Une action de masse est importante. Tous à vos ordis ! Repartissez vous la tâche.

>>> ici la lettre en format Word. Modifiez les parties en rouge, avant d'envoyer <<<

InterCollectif TVB44 - 07/05/21

Lettre à Mme Johanna Rolland - Maire de Nantes - Présidente de Nantes Métropole

Bonjour Gardiens de l'Humanité,

Bonjour à tous, comme évoqué ce matin en réunion, voici la lettre en PJ à adresser à Johanna Rolland que nous avons co-écrite à plusieurs.

Celle-ci peut être envoyée par la poste en recommandé accusé réception ou en simple envoi le mardi 11 mai. Si des personnes loupent le coche du 11 mai ce n'est pas grave, c'est intéressant aussi le côté dilué, en plus de l'envoi plus massif du 11 mai.

Il suffit tout simplement de l'imprimer et d'ajouter à la suite des prénoms et noms déjà écrits, votre prénom et votre nom.

Voici aussi l'adresse mail de Johanna Rolland, ainsi que sa chargée à la santé, Émilie Mottier. En effet, comme évoqué par Anne, cette lettre peut aussi être envoyée par mail, en introduisant le propos, du style "voici une lettre en pj à laquelle nous adhérons..."

 

johanna.rolland@mairie-nantes.fr

emilie.mottier@mairie-nantes.fr

 

Merci pour votre participation à ce projet.

Eric

>>> la lettre ici (format Word) <<<

De StopaLaMasquarade44 - le 05/05/21

Bonjour Citoyen de l'Humanité,

 

Je vous fais part de cette action intéressante qui vous permettre d'interpeller votre Maire au sujet du déploiement de la 5G.

Partagez en masse... 

https://partage.agirpourlenvironnement.org/s/antennes-relais-5g/?fbclid=IwAR3Hl_hILLxOOSWkDbHYg7mYcDqD8M1miyiE3ko7AOnW8aZW4SHolzV9W40

De StopaLaMasquarade44 - le 24/04/21

La lettre aux établissements scolaires (santé des enfants) - en ligne le 13/03/21

Objet : Transmission du Bilan de l’impact du protocole sanitaire sur la santé des enfants

La lettre aux sénateurs (copier/coller) (janvier 21)

Chères Sénatrices, chers Sénateurs

 

Je vous écris ce jour afin que vous portiez ma voix et celle des citoyennes et citoyens de France.

La situation est grave et vous êtes le dernier rempart à la disparition de notre démocratie.

La prolongation de l’Etat d’urgence sanitaire a été votée par l’Assemblée Nationale.

Les tentatives de l’opposition pour contester ont été vaines. Il n’y a plus de débat, plus d’écoute. La majorité est en roue libre.

« Nous sommes en guerre », oui finalement c’est vrai, ils sont en guerre non pas contre le virus mais contre le peuple.

Nous savons tous qu’il faut des mesures pour lutter contre la covid. Mais ces mesures doivent être prises en concertation. Le débat, les échanges sont nécessaires.

Aujourd’hui, la prolongation de l’état d’urgence sanitaire implique des décisions prises uniquement par le conseil de défense, soumis à la confidentialité.

Merci de faire le nécessaire pour contrer ces décisions qui sont politiques et non médicales.

Il est insupportable et invivable de continuer à tuer la culture et les petits commerces de la sorte !

 

Bien à vous,

 

Votre nom

Communication de la plainte relative aux “vaccins” et obligations journalistiques

Communiqué de presse à envoyer par chacun aux médias locaux

Madame, monsieur,

 Je vous communique par la présente la plainte pénale relative à la vaccination contre la covid19, établie par les soins de l’association Réactions 19, qui compte aujourd’hui seulement plus de 50 000 adhérents. La partie civile compte pas moins de 10 000 associés à la plainte depuis le 16 décembre,dont voici un bref résumé.

Etant donné votre position dans la société civile, je crois très salutaire que vous en preniez connaissance pour le bien commun. La lire intégralement vous donnera évidemment toute l’ampleur de la gravité des faits mentionnés.

Un délit de mise en danger délibéré de la vie d’autrui:

-Une réticence des milieux médicaux à accorder la confiance nécessaire à l’inoculation du traitement génique abusivement appelé vaccin.

-Des essais cliniques inquiétants indiquent une mortalité et une invalidité non-négligeable.

-La solution vaccinale n’est pas unanimement considérée comme la meilleure parmi de nombreux experts exempts de conflits d’intérêts majeurs sur la question.

-Cette vaccination est en réalité un traitement génique, dont aucune population conséquente ne possède la mémoire génétique.

-des essais stipulent l'extrême dangerosité pour la santé humaine de l’application de ce traitement génique, qui perd ainsi son appellation de thérapie.

-Un virus recombinant est un virus qui échange une partie de son matériel génétique. Ce phénomène s’accroît au fur et à mesure que l’on traite génétiquement l’humain. Les viroses qui apparaissent alors sont très virulentes.

-On ne maîtrise pas du tout le code de modification des gènes provoqué par un traitement génique.

-L’UE a supprimé toutes les procédures de protection concernant l’injection de produits dans l'organisme humain dès qu’il s’agit d’un traitement contre la covid19. Des demandes d’annulation de cet acte sont déjà en cours, mentionnant la dangereuse expérimentation risquant d’apparaître pour nos santés.

-D’ailleurs les laboratoires organisent déja la connaissance des nombreux dommages prévisibles dans les populations, ce qui est un comble (piece n13)

-La constitution des droits de l’homme oblige à obtenir un consentement libre et éclairé avant intervention médicale, or celui-ci n’est pas possible puisque les éléments permettant d'éclairer suffisamment la situation sont inconnus. piece n 20

-Le code de Nuremberg mentionne dix articles, et le principe de précaution sont violés par le plan de vaccination gouvernemental.

-La partie II page 25 énonce des articles qui illustrent des infractions pénales à l'encontre des adhérents de réaction 19:

-Mise en danger, mentionnant la convention d'Oviedo, l’information propre à susciter un consentement libre et éclairé, si cette information est manquante, le consentement n’en est pas un véritable, du fait de la précipitation volontaire du plan gouvernemental. 

    Le principe de précaution encadré par le code la santé publique 

    l’obligation de l’état à garantir le droit à la protection de chacun


Des alertes ont pourtant été lancées au gouvernement quant à la mise en danger des populations du fait de ce plan vaccinal, qui existe bien, (pièces 26 et 14).


-Délit de tromperie: Le gouvernement fait passer un médicament pour ce qu’il n’est pas, de manière intentionnelle.


Délit d’abus frauduleux de faiblesse:

Le code pénal définit les personnes vulnérables comme étant les personnes visées en premier par la campagne de vaccination. Ici, l'intention d’abus frauduleux constitue déja un abus défini dans ce même code. Ce qui est manifestement le cas étant donné le niveau d’information des décisionnaires de cette campagne, comme le montrent les pièces relevées plus haut.


Le délit d'extorsion:

Le code pénal le définit comme un recours à une quelconque violence à l’égard d’une personne vulnérable.

Cette violence s’exerce par un climat de peur, relayé sans cesse par des médias très implantés dans le pays, par exemple le vocabulaire de la guerre engendré par le président, ainsi que la pièce n 30, déjà concrétisée dans le domaine aérien (p. 31)

Par le projet non-caché et l’achat effectif de dizaines de millions de doses en amont de vaccination de masse, le gouvernement s’affiche comme le promoteur de ce délit d’extorsion envers la population générale.

Je vous prie de bien vouloir considérer mes salutations distinguées

Votre nom

E-mails des sénateurs - Format Word

E-mails des députés - Format Word

D'autres mailing !!?

N'hésitez pas à nous écrire sur notre mail de contact !

merci